CONCEPTION DE L'ENVELOPPE DE LA CENTRALE CAD - SIL A MALLEY, LAUSANNE
localisation
Malley, Renens (VD)

type
Concours sur invitation
Lauréat

équipe
Perenzia ingénieurs, physique du bâtiment
Ingeni Sa, ingénieurs civils
Atelier Plum, paysage
Cardam, protection incendie
BIFF Sa, spécialiste fenêtres et façades

dates
2022

maître d'ouvrage
Ville de Lausanne, représentée par les Services Industriels de Lausanne (SIL)

programme
Construction d'une centrale de chauffage à distance (CAD). Concept architectural de l'enveloppe

crédits
JVBA


« Entropie »

Un cycle vertueux de l'énergie : réemploi des déperditions
L’entropie exprime le degré de dégradation irréversible de l’énergie : la combustion du gaz dégrade l’énergie en chaleur à 90 degrés créant à nouveau une chaleur de déperdition de plus faible potentiel. Au bout de la chaîne, le projet mise sur le réemploi de cette chaleur ambiante «gratuite» et perdue, en proposant de superposer un programme susceptible d’en profiter: une serre urbaine.

Une enveloppe augmentée : serre chauffée
La serre est chauffée grâce à la montée de l’air chaud issu des déperditions de la chaudière, à travers 3 conduits perçants la dalle. Toute l’année, les plantes profitent d’un climat contrôlé par la circulation naturelle de l’air qui, au contact des parois, se refroidit et redescend de côté, maintenant de bonnes conditions pour les bacs de substrat.

Un site de production exemplaire
Le CAD et la serre effectue sous un même toit un équilibrage vertueux des ressources : l’énergie perdue par la machinerie est utilisée pour une production d’O2 par les plantes contribuant à une compensation visible du CO2 émis (décarbonation). La reconnaissance du passé industriel de Malley préside à l’expression du projet: la façade est conçue comme un filtre qui s’allège vers le haut, laissant deviner la beauté technique de ses entrailles au même plan que le végétal. Dans l’imaginaire collectif, la cheminée évoque aussi les serres de l’ère industrielle, tandis qu’une fois entré à l’intérieur, c’est le charme domestique du monde végétal qui opère...

L'esthétique du réemploi
L’habillage de tuiles plates disposées en «ouïes» horizontales assure des brise-soleils efficaces contre la surchauffe estivale. La tuile est un élément de récupération facile et fréquemment disponible sur des chantiers de démolition vaudois. Leur fixation par clouage contribue à une enveloppe entièrement démontable que ce soit pour faciliter la maintenance ou la gestion de sa fin de vie. La patine des tuiles de différents lots donne un caractère singulier au bâtiment l’inscrivant dans son site industriel.