RENOVATION ET AGRANDISSEMENT DU COLLEGE DE LA GRACIEUSE, MORGES
localisation
Morges (VD)

type
MEP à deux degrés en procédure ouverte
Lauréat

équipe
Ingeni Sa Lausanne
AZ ingénieurs, physique du bâtiment
Atelier Plum, paysage
BIFF Sa, spécialiste fenêtres et façades

dates
2022

maître d'ouvrage
Ville de Morges

programme
Extension / transformation et rénovation de 2 écoles avec salle de gym CROCS (note 3 du recensement architectural), nouveaux vestiaires et salle de sport VD3

crédits
Thomas Sponti


« Une philosophie du réemploi »

Rénovation patrimoniale
Le collège se caractérise par deux étapes de constructions CROCS, formant des « clusters bâtis » clairement identifiables dans le paysage. Le projet reconnaît le caractère représentatif du premier ensemble école / salle de gym (1968): les deux volumes sont conservés et libérés d'une annexe obsolète pour établir un « cluster sport » avec une nouvelle salle VD3 et un socle commun de vestiaires. L’ancienne école enfantine (1975), au volume peu efficace, est transformée (surélévation et extension) pour accueillir plus de classes. La rénovation des bâtiments CROCS s’appuie sur une conservation fine de leurs expressions patrimoniales. Les éléments de l’enveloppe sont entièrement préservés grâce à une solution d’isolation par l’intérieur et à une stratégie d’assainissement énergétique des fenêtres qui permet le maintien des cadres aluminium d’origine.

Réemploi des structures et des excavations
La déconstruction de l’annexe existante fournit des profilés acier qui sont découpés et réassemblés sur site par boulonnage. La structure conçue pour surélever l’ancienne école enfantine poursuit la trame des années 70 par une recombinaison de ces profilés en fonction des portées, assurant le réemploi des 30 tonnes d’acier issues du démontage. En comparaison, l’extension ne nécessite que 19 tonnes d’acier recyclé rapportées de l’extérieur. Le nouveau préau couvert exploite le reste des pièces disponibles de plus petites sections. Une seconde ressource est offerte par les terres d’excavation, qui servent notamment à la production de béton de terre non stabilisé, par coulage ou projection, pour la construction des murs intérieurs du socle des vestiaires. Cette partie d'ouvrage s’insère à flanc de colline pour créer une nouvelle cour haute qui étend considérablement les espaces de jeux du collège et renforce en même temps la vie de quartier, par sa mutualisation publique hors du temps scolaire.



CHANTIER DE DECONSTRUCTION - RECONSTRUCTION
REEMPLOI DES PROFILES ACIER ET PREFA BETON
RENOVATION PATRIMONIALE